Menu

Test et avis sur Breath of the wild, de la saga The legend of Zelda

Le nouvel opus de la saga The Legend of Zelda est déjà dans les bacs. Le titre de cette nouvelle production tant attendue par les passionnés est Breath of The Wild. Elles sont nombreuses, les personnes qui rongeaient leur frein dans l’expectative d’un autre tome de l’aventure de leur chevalier vêtu de vert. L’histoire de Link et de la princesse Zelda continue de faire des émus au fil des parutions pour s’imposer dans la liste des jeux vidéo qui sont devenus cultes. Breath of The Wild fait-il autant que son prédécesseur qui n’est autre que le mythique Ocarina of Time ? Réussira-t-il à s’imposer dans l’univers de la Nintendo Switch ?

Retour sur l’histoire de Zelda

Sortie depuis les années 1986, la saga Zelda a gardé au fil des quêtes la même ligne directrice qui fait d’elle un jeu de rôle et d’aventure. Même si les univers et les adversaires sont différents, il s’agit généralement d’une histoire dans laquelle le joueur prend la place du héros et doit faire face à de multiples épreuves. Le but est de délivrer la princesse Zelda et l’ensemble du royaume.

Le personnage principal reste donc notre héros Link qui est l’archétype du don de soi et du courage ; il brille ainsi à travers ses nombreux exploits au combat qui font vite oublier sa petite corpulence. Au-delà de Link, Zelda représente aussi des univers exceptionnels qui laissent au joueur la possibilité de faire la découverte de la moindre parcelle dont ils sont faits. Dès ses débuts, la saga a réussi à convaincre ses adeptes par son concept de monde ouvert dans lequel le joueur est libre de mener la quête à sa guise. Ce dernier n’était donc pas limité par des barrières et n’avait non plus aucune indication sur la direction à prendre. Même si les versions précédentes ont imposé des limites à cette expérience, Breath of the Wild ramène le jeu à ses fondamentaux pour offrir un véritable monde ouvert.

Le réveil

Au commencement de l’histoire, le héros sort d’une léthargie qui l’aura isolé du monde pendant plus de 100 ans. Il retrouve un vieil homme qui lui donne les premières informations dont il a besoin. Le joueur se retrouve sur un plateau duquel il ne pourra pas se libérer avant d’avoir achevé la quête qui lui est imposée. Elle consiste à récupérer des trésors cachés qui sont nécessaires à la récupération du « paravoile » ; ce dernier permettant au héros de planer et de s’échapper. Les trésors à découvrir sont en fait des pouvoirs dont sera pourvu le héros. Il s’agit entre autres de :

  • Un aimant qui sera utilisé pour déplacer des objets volumineux ;
  • Une série de bombes à déclencher à distance ;
  • La maitrise du temps ;
  • La possibilité de transformer l’eau en glace.

Le concept d’open world entièrement maitrisé

Il faut savoir que deux petites heures suffisent au joueur pour posséder les aptitudes de bases. Malgré le confinement sur le plateau, il est aisé de constater la sensation de liberté intégrée dans le design du jeu. Il est possible d’aller où l’on veut sans aucune limite. Il suffit d’approcher une paroi pour voir le personnage y grimper. La plupart des déplacements se font avec une facilité déconcertante, et leur association aux panoramas intégrés invite le joueur à l’exploration du monde ouvert devant lui. Il suffit donc de descendre du plateau pour constater les kilomètres de lieux qui ne demandent qu’à être explorés. Le jeu n’exigera en effet aucune condition avant de visiter des lieux.

La liberté dans le gameplay

Breath of the Wild a revu les fondamentaux des jeux d’aventure. Même si la structure de l’histoire est constituée de plusieurs quêtes principales, elles ne s’accomplissent pas de façon chronologique comme dans les autres parties. Le joueur est donc libre dès le commencement du jeu de se rendre au château pour la quête finale. Dans le scénario, aucune restriction n’exige un échelonnement entre les différents objectifs et notamment les quêtes principales. Même si ces dernières sont facultatives, elles permettent de suivre l’histoire et de comprendre ce qui justifie le long sommeil de Link. Le second avantage réside dans les points de pouvoir supplémentaire à développer, ainsi que les aptitudes de combat qui seront acquises par notre héros.

Zelda Breath of the Wild, un must have

Cet opus représente sans aucun doute une des meilleures parutions de la saga. Pour l’apprécier à sa juste valeur, il est important de faire soi-même l’expérience du jeu en définissant personnellement la chronologie la plus adaptée. Les amoureux de la série se rendront à l’évidence que cette version définit un nouveau palier dans l’univers du jeu vidéo chez Nintendo.

Passionné de jeux vidéo en tout genre, je vous partage ma passion, mes conseils, ainsi que toutes mes astuces !

Passionné de jeux vidéo en tout genre, je vous partage ma passion, mes conseils, ainsi que toutes mes astuces !

One comment

  1. admin dit :

    Vous l’aurez compris, c’est le jeu de l’année voire de la décennie !

Laisser un commentaire

Publicité